Article de blog Technologie 5G: vérification des faits

5G smartphone
Découvrez tous les articles de blog
Sciensano

Sciensano

La Belgique a lancé le nouveau réseau mobile 5G. Cette cinquième génération de technologie de la communication sans fil suscite bien des questions et préoccupations. Non seulement peu de recherches ont été effectuées jusqu’à présent sur les effets de la 5G sur la santé, mais en plus, cette nouvelle technologie s’est rapidement heurtée à de nombreuses fausses informations et théories conspirationnistes.

"La technologie 5G et la propagation du COVID-19 sont liées"

Faux

Des activistes anti-5G ont incendié plusieurs antennes 5G au Royaume-Uni et aux Pays-Bas croyant que les rayonnements ont eu une influence sur la propagation du COVID-19. Selon une rumeur, le coronavirus ne serait pas apparu par hasard dans la ville chinoise de Wuhan, étant donné qu’elle serait la première ville disposant d’un réseau 5G. Cette allégation est fausse: Wuhan n’est pas la première ville où a été installé un réseau 5G. A ce moment-là, la technologie était déjà active dans quelque 50 autres villes. De plus, il n’existe absolument aucune explication scientifique au fait que le rayonnement 5G aurait un effet quelconque sur la propagation du coronavirus. Cette fausse nouvelle peut entraîner un dérangement du réseau mobile de communication, ce qui pourrait par exemple mettre en danger l’accès aux services de secours.

Lisez plus sur les risques et dangers des champs électromagnétiques ici:

"les risques sur la santé peuvent être évalués sur la base de recherches existantes effectuées sur des fréquences comparables à celles de la technologie 5G"

Vrai

Les fréquences inférieures de la 5G (entre 0,7 et 3,5 GHz) sont comparables aux fréquences de réseaux de communication sans fil existants (entre 0,9 et 2,4 GHz). Les limites d’exposition appliquées en Belgique pour les radiofréquences nous protègent déjà des effets nocifs sur notre santé. Pour plus d’informations, voir cet article

"La technologie 5G tue les oiseaux"

Faux

Selon une rumeur, l’installation d’une antenne 5G dans un quartier de La Haye aux Pays-Bas fin 2018 aurait causé la mort de nombreux oiseaux. A ce moment-là, aucune technologie 5G n’était encore présente à cet endroit. Elle n’a donc pas pu être la cause de la mort de ces oiseaux. Des analyses effectuées par le département de recherches vétérinaires de l’Université de Wageningen ont fait apparaître que ces oiseaux avaient probablement été empoisonnés.

"Les fréquences plus élevées sont considérées comme indispensables au fonctionnement optimal du réseau 5G (par exemple 26 et 66 GHz)"

Vrai

Les fréquences plus élevées n’ont qu’une faible profondeur de pénétration. Des effets éventuels peuvent donc se produire sur les couches superficielles de la peau et des yeux. Seules les fréquences plus faibles peuvent atteindre les tissus plus profonds. Les effets possibles du rayonnement 5G sur ces couches superficielles doivent encore être étudiés. En outre, il est important d’avoir une idée claire et fiable de la nature et de l’intensité des rayonnements 5G qui atteignent ces couches superficielles. Étant donné que cette technologie est nouvelle, les premières recherches sont encore en cours. En cas d’incertitude sur la sécurité pour notre santé, le principe de précaution doit être appliqué.